Musée de l'abbatiale de Payerne

Pousser la porte de ce musée et entrer dans l'histoire...


Le Dormitorium

Ce film d'animation retrace la vie quotidienne d'un moine clunisien au monastère de Payerne. Il a été réalisé en rotoscoping. Une fois les acteurs filmés et le film monté, chaque personnage a été détouré et dessiné.

Voici quelques étapes du processus de création: le montage, l'illustration de base, la finalisation.


Pour ma part, ce projet a également longtemps ressemblé à l'image ci-dessous, qui correspond à la vision de mon logiciel de composition.



Au final, un film de 4m30 environ, réalisé sur la base du scénario original de ma femme, Estelle, et avec la participation des illustratrices: Marion Fredembach, Camille Sitter et Anne-Sophie Zaugg, mes anciennes élèves de Ceruleum. Voici un aperçu des images définitives. Pour visualiser le film en entier et en condition (en position couchée, dans le dortoir des moines, avec un écran au plafond) je vous invite à vous rendre dans ce lieu d'exception à l'abbatiale de Payerne.


Visuels des repas

Dans ce musée, une vingtaine de postes didactiques, ludiques et immersifs sont proposés. J'ai eu le plaisir de créer les images des repas des moines (qui m'ont d'ailleurs mis l'eau à la bouche). Ces dessins comportaient des difficultés particulières. D'une part, je n'avais jamais dessiné des épices et encore moins de la viande ou du poisson et d'autre part, ils allaient être découpés au laser et superposés pour donner du volume aux "assiettes". Ca peut paraître banal, mais ce fut une jolie prise de tête et un sacré défi pour rendre le tout cohérent et lisible.

Pour commencer: une esquisse, une mise en couleur, quelques modifications... et bien sûr, pour tester l'effet 3D, j'ai découpé chaque objet pour les superposer dans une installation homemade en carton. Le rendu final présenté au musée fait bien meilleur effet, je vous le promets.


La fresque

La réalisation de la fresque a donné lieu à toutes sortes de discussions. En effet, il existe si peu de documentation qu'il était difficile de connaître la position des personnages comme leur environnement exact. Entre histoire de l'art et représentation artistique, le travail était de taille: Fenêtres? Pas fenêtres? Plus à gauche? Détaillées? Avec ou sans conversations? Et la légende? Zut, la légende, on la met où?



La seconde fresque

Partir de peu d'informations visuelles et créer une illustration historique relève du défi. Pour cette image, il a fallu réfléchir tant aux costumes, qu'aux positions, qu'aux visages, et rester fidèles à l'architecture, comme aux techniques et aux couleurs. Après quelques allers-retours et après avoir tourné la maquette de l'abbatiale dans 4 positions différentes (malheur! je ne l'avais pas modélisée!) nous sommes parvenus à un résultat définitif et mûrement réfléchi qui se trouve au musée.



Bonne visite de l'abbatiale!



Nicolas Imhof - Arkkana Studio

Ch. de Trécord 3 - 1867 Ollon /Suisse

nicolas@arkkana.com - 0041 (0)79 478 35 06

  • Black Facebook Icon